Besson : l’expulsion de trop

J’étais tellement malheureux depuis le remaniement. Rendez vous compte, mon Estrosi préféré avait du prendre la lourde et je me demandais bien qui pourrait assurer la relève en matière d’annonces débiles. Il faut dire que le mec avait placé la barre sacrément haut en prétendant décider tout seul de la politique industrielle de Renault sur un coup de colère.

J’attendais beaucoup de Frédéric Lefebvre mais je dois admettre que pour l’heure, il n’est pas à la hauteur de mes espérances.

Et puis finalement je pense avoir trouvé un nouveau champion, pas si inattendu que ça finalement en la personne d’Eric Besson. C’est lui, en effet, qui a récupéré le portefeuille de la déliquescence industrielle, auquel on a pris soin de rajouter la question ô combien casse-gueule pour le politique moyen, de l’économie numérique.

Il avait donc tous les atouts entre les mains pour nous en faire une belle et ça n’a pas loupé. Sans doute encore marqué par son passage au ministère de l’expulsion nationale, il a tenu à initier son nouveau mandat par une reconduite à la frontière : celle de Wikileaks.

Ce matin même, on annonce que Wikileaks s’est fait virer par son hébergeur, Amazon, et qu’il a trouvé à se recaser en France, chez OVH. A 14h, Besson demande qu’il soit sur le champ procédé à un lourdage ninja.

Comme le souligne fort justement le site Numérama, « Le ministre qui a pour charge de protéger les libertés numériques demande donc expressément qu’elles soient violées. »

Car dans une lettre adressée à un vague machin du nom de CGIET, il nous enfile les énormités comme des perles :

« la France ne peut héberger des sites internet qui violent ainsi le secret des relations diplomatiques et mettent en danger des personnes protégées par le secret diplomatique« , apprend-t-on par Le Monde. « On ne peut héberger des sites internet qualifiés de criminels et rejetés par d’autres Etats en raison d’atteintes qu’ils portent à leurs droits fondamentaux »

1/ Ce n’est pas la France qui héberge, c’est OVH. Il est visiblement utile de rappeler que ce n’est pas la même chose. Ce n’est pas davantage la France qui héberge ou qui rédige ce blog.

2/ Kawax, ça n’existe pas Liliane. Et la violation du secret des relations diplomatique non plus, d’ailleurs. C’est pas le secret de l’instruction. Pourquoi pas les juger pour espionnage et les envoyer en camps aussi. Et puis, aux dernières nouvelles, ce sont des documents américains qui ont fuité. Raison de plus pour qu’un ministre français évite de parler pour rien.

3/ Qualifiés de criminels par qui ? Non parce que pour contraindre une entreprise privée en France, il faut une décision de justice d’un juge français. Ça n’a pas encore changé ça non ? Ensuite on se demandera comment on se démerde pour condamner un site internet criminel à 20 ans de taule.

4/ Depuis quand est ce que les États ont des droits fondamentaux ? Les droits fondamentaux existent précisément pour nous protéger d’abrutis de ministres qui pensent pouvoir imposer leur volonté partout au nom de la raison d’État, sans trop soucier de ce vague concept qu’est le droit.

On risque fort d’avoir droit à une passe d’armes semblable à celle qui avait opposé Frédéric Mitterrand et Xavier Niel sur l’obligation de relayer les mails d’Hadopi, une de celles dans lesquelles le ministre bien emmerdé joue les Mc Guyver du dimanche en se bricolant un texte sur mesure avec 3 bouts de ficelle.

Ah ouais j’avais tort ! Et ben maintenant j’ai raison, na na nère !

Publicités
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Besson : l’expulsion de trop

  1. DanàLyon dit :

    Séance coups de boule?

  2. Robert Marchenoir dit :

    « « On ne peut héberger des sites internet qualifiés de criminels et rejetés par d’autres Etats en raison d’atteintes qu’ils portent à leurs droits fondamentaux »

    Les 56 Etats membres de l’Organisation de la conférence islamique considèrent qu’il est criminel et attentoire aux droits fondamentaux en vigueur chez eux de dire du mal de l’islam.

    Donc… Vous êtes prévenus.

  3. Chris dit :

    Criminel ne peut pas etre un hébergeur , tout au plus un auteur….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s