Un petit parfum des années 30

Décidément, on vit une époque formidable.

La France est ce pays dont « l’élite » ne rate pas une occasion ne nous les moudre avec les heures les plus sombres de notre histoire, tout en préparant activement leur rediffusion en prime time.

Aujourd’hui, c’est Bernard Lavilliers qui prend le relais de Jeff Copé pour l’évocation hebdomadaire d’une France de Vichy que ni l’un ni l’autre n’a connu. Étrangement, la détestation du mythe de Vichy est l’une des composantes de son retour en tant que vecteur principal de propagation des slogans antiracistes. La tyrannie de l’antiracisme créé du racisme. La censure, la propagande, le parti pris des institutions, Halde en tête induisent un questionnement chez tous ceux qui sentent bien qu’il y a quelque chose de pas net là dedans. Les anti-racistes posent les problèmes en termes d’ethnies et de races. Gare au retour de bâton.

Parmi les autres causes ayant plus ou moins directement favorisé l’émergence en Europe de régimes autoritaires, je pense à la remise en cause des régimes parlementaires ou à une bonne petite crise économique des familles.

D’un point de vue politique, force est de constater que notre régime presque parlementaire fait tout ce qui est en son pouvoir pour se planter comme une buse. Les ravages de la génération Kronos apparaissent de plus en plus clairement. La jeunesse française en 2010 se caractérise par un niveau de formation globalement affligeant, un chômage endémique, de l’ordre de 25%, une pauvreté galopante et une radicalisation croissante illustrée par le comportement des lycéens et étudiants lors des manifs contre la réforme des retraites.

Bref, il ne manque plus qu’un démagogue un rien mégalomane pour rallier tous ces indigents qui n’ont plus aucune perspective d’avenir, sont de plus en plus nombreux à croûter au Secours Catholique et ne peuvent plus espérer s’offrir un toit sans l’assistance de leurs parents.

Et pendant que les gamins sont à la soupe populaire, l’élite de la nation mène la vie de château. 500.000 € de loyer annuel pour la Cour de Justice de la république (20 personnes), pas loin de 2.000.000 € pour la HALDE et ainsi de suite pour tous les gentlemen’s clubs de la République. En prime, et pour bien illustrer l’inertie de la sphère publique en matière budgétaire, voilà que quand on trouve que quelque chose coûte trop cher, on gèle son budget. On ne le réduit pas, non surtout pas, on le gèle.

Le renoncement à sabrer les dépenses inutiles conduira inévitablement à des hausses d’impôts, lesquelles feront inévitablement grossir les rangs des crève la faim, dans un grand cycle de décadence. Soupe populaire d’un côté, corruption éhontée et concours d’escrime de l’autre. Le lit du populisme est prêt et il attend son heure.

Mieux, pour peaufiner l’ambiance « années 30 » Sarkozy réussit même à nous créer un ersatz d’instabilité ministérielle avec son interminable remaniement, arlésienne de la vie politique française depuis près de 6 mois !

Pour ce qui est de la question économique, on a des amis qui sont en train de nous mitonner une bonne petite inflation dont vous me direz des nouvelles. Aux Etats-Unis, on imprime plus de Dollar que de petites fleurs sur du papier cul. Ca va swinguer comme au temps de la république de Weimar nom de nom !! Quand on pense qu’en France, on se ballade déjà depuis un certain temps au bord du précipice de la banqueroute…Ah vraiment, tout ça nous promet des lendemains qui chantent !

Publicités
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Un petit parfum des années 30

  1. Chris dit :

    Moi , je suis tout à fait d’accord …c’est GROS COMME UNE MONTAGNE !!!
    Mais il faut croire qu’une bonne partie de la population a besoin urgent d’ Aflelou !!!

    De toutes façons , les populaces actuelles n’ont aucune capacité à ANTICIPER …ils existent au jour le jour …

  2. Kris dit :

    Je regrette également cette propension à se passionner pour le mercato du remaniement en ignorant superbement les problèmes de fond qui représentent pourtant un danger de plus en plus imminent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s