Que le spectacle commence !

2012 approche gentiment et voilà que, brutalement, les bouffons qui nous gouvernent commencent à s’agiter fiévreusement, entre élaboration de projets fantasques et tentatives pour se placer dans les rangs de ceux qui auront l’honneur de prétendre au titre convoité de président de la faillite.

De faillite il est question du côté de la gauche. On y trouve un Mélenchon qui, entre deux coups de boule à un journaliste, souhaite ardemment reconduire à la frontière tout ce que la France compte de mecs friqués, patrons, banquiers et… journalistes, tant qu’à y être, comme les premiers roms venus.

Au milieu des chamailleries de la cour d’école désignée par les lettres PS, le petit Benoît Hamon redécouvre le marxisme orthodoxe et s’interroge sur les moyens d’atteindre l’égalité réelle. On ne sera pas surpris en lisant que ce chemin tortueux passe par le « développement des services publics » et l’on sent déjà que le futur projet PS sera vachement novateur.

Toujours à gauche, version flower power cette fois, nous avons enfin un responsable politique qui pense sur le long terme. Je veux parler d’Eva Joly, qui apparait comme la seule à s’intéresser à l’après faillite, lorsqu’elle vante son projet de pauvreté festive sobriété joyeuse. Au cœur de sa démarche, une maxime : racketter plus pour gagner plus. Si demain elle nous raconte qu’elle ne fait pas campagne pour augmenter les impôts, on tiendra un successeur de choix pour Sarko.

Sarko, lui, pourra certainement se recaser comme juge à la Star Academy. Après tout, avec Cohn-Bendit qui passe de la politique au commentaire sportif, Mamère qui lui a fait le chemin entre la télé et les assemblées dans l’autre sens, il est des passerelles qu’on emprunte facilement quand on est déjà du métier. Car n’oublions pas : la politique c’est du show business.

A droite, ça ne va pas très fort non plus, mais on s’agite aussi. Christine Boutin veut porter l’idée que l’homme ne se réduit pas à son utilité économique. Fidèle à ses principes, elle embauche ses stagiaires pour une bouchée de pain mais leur offre la messe chaque dimanche. A sa décharge, on peut lui reconnaitre la volonté de créer une mise en situation réaliste lui permettant de porter un regard sans concession sur les conséquences sociales de la mondialisation.

Côté FN, on s’attache à se faire discret. Marine occupe ses journées à polir le chinois l’image du parti nationaliste en espérant rallier les suffrages des déçus de l’UMP.

Et à l’UMP enfin, les jours se suivent et se ressemblent. Une nouvelle marmite d’impôts et prélèvements divers est en route mitonnée par des parlementaires « fourmillant d’idées » pour faire les poches bien maigres de leurs compatriotes.

Nadine Morano et Rachida Dati rejoignent Christian Estrosi dans le groupe des Mystery Men, la première en devenant furieuse quand on ne cède pas à ses caprices et la seconde en faisant embastiller quiconque lui rappelle qu’une langue qui fourche peut receler bien des trésors.

Le plus calme de la bande reste encore Borloo, qui tente visiblement de prendre de l’avance en matière de sobriété joyeuse, se fait refaire le brushing façon premier de la classe et espère, grâce à sa méthode brevetée de dilution des responsabilités, devenir très bientôt calife à la place du calife.

Quant aux électeurs dans tout ça ? un bon tiers d’entre eux refuse fermement de soutenir l’un quelconque de ces comiques. Voila au moins une bonne nouvelle.

Publicités
Cet article a été publié dans Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Que le spectacle commence !

  1. Autre Vue dit :

    Et le tiers, qui ne soutient personne et fait sa petite vie tranquille, est de plus en plus nombreux …

  2. labilbe dit :

    « un bon tiers d’entre eux refuse fermement de soutenir l’un quelconque de ces comiques »

    « Un bon tiers d’entre eux refuse fermement de soutenir quelconque de ces comiques »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s