Novlangue

J’en ai déjà parlé mais le concept de dépense fiscale que je croise régulièrement dans la presse me donne de l’urticaire.

Les caisses sont vides, on le sait, et il y a urgence à limiter les dépenses. Mesure de bon sens me dis-je naïvement. Il était temps de réduire l’activisme psychotique d’un Etat à la fois omnipotent et impotent. Espoir immédiatement déçu quand je constate que les seules dépenses que l’on songe à réduire tant du côté de Bercy que de la rue de Solférino sont ces fameuses dépenses fiscales.

D’après ces gens là, les dérogations prévues dans certaines situations créent un manque à gagner pour l’Etat. Il parait même que, parfois, la facture est salée ! Mieux encore, selon Didier Migueau, le nouveau président de la Cour des Comptes, « Il faut absolument arrêter les baisses d’impôt et limiter la progression des dépenses fiscales, ces deux phénomènes étant la cause principale de notre déficit structurel ».

On ne pourrait pas davantage se foutre de la gueule du monde.

Le concept même de dépense fiscale est une ânerie, un contresens. Il n’y a pas de manque à gagner pour l’État. L’État ne produit rien, ne vend rien, l’État vole dans les poches des contribuables. Une « niche fiscale », c’est de l’argent qu’on a renoncé à racketter. Ça n’a strictement rien à voir avec un cadeau. Quant au déficit structurel, il n’a qu’une seule et unique cause, c’est la propension hallucinante de l’État à grossir indéfiniment, à se mêler de tout n’importe comment et à gérer ses affaires aussi mal qu’il est possible de le faire.

Le novlangue cherche à reporter la faute du déficit sur ces contribuables qui aspirent à réduire le montant de l’ardoise, de manière à masquer la responsabilité d’un État toujours plus dépensier.

C’est un piège grossier !

Publicités
Cet article, publié dans Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s